dimanche 19 janvier 2014

La Chute... attention à la chute !

d'Albert Camus


Oui, donc vous aurez remarqué l'incroyable jeu de mot subtilement glissé dans le titre de cet article...! Raillez-moi, amis bouquineurs ;) n'empêche que s'il y a quelque chose de réussi dans cet ouvrage, c'est bien la chute ! Vous l'aurez donc compris, cela vaut la peine d'aller jusqu'au bout, d'autant plus que ces quelques 152 pages se lisent en quelques heures seulement. Un style un peu différent selon moi de son premier roman, l'Etranger. Une plume moins concise, plus colorée, plus alambiquée. Un personnage qui se livre totalement - ou presque - contrairement au Meursaut de l'Etranger dont on ne sait rien. Une constante camusienne toutefois : le monologue d'un homme, une confession.


La chute, c'est l'histoire d'un homme qui se raconte. Un homme qui pendant longtemps a revêtu le costume d'un homme parfait, affable, gracieux, honnête et droit ; d'un homme qui aime et que l'on aime ; d'un homme tellement comblé qu'on en deviendrait jaloux ; d'un homme heureux de faire le bonheur des autres, qui défend la veuve et l'orphelin avec la plus grande modestie. Une modestie tellement affichée toutefois qu'elle en deviendrait suspecte...

Puis un soir, le masque tombe. Après avoir été le témoin muet d'un drame singulier, notre héro se remet en question. Et c'est à nous qu'il se confesse, qu'il raconte ses faiblesses, ses trahisons et ses infidélités. Tandis que nous l'accompagnons le long des canaux d'Amsterdam, il nous prend à témoin. Nous n'avons d'autre choix que de l'écouter, de l'interroger parfois ou d'acquiescer. Puis une question s'insinue : cet homme dont l'image s'étiole peu à peu n'est-il pas le simple reflet de l'être que nous sommes...?

Un personnage complexe, une oeuvre intelligente et un style camusien qui peut dérouter. Pour ma part, j'ai plutôt apprécié cet instant lecture, au même titre que l'Etranger qui ne m'avait pas transcendée mais qui reste parmi mes classiques incontournables. L'intrigue m'a toutefois moins tenue en haleine cette fois-ci... 

Un instant lecture dans le cadre de Nos Livr'à Deux

La chronique de Aux Livres de mes Ruches -> ICI !


A DECOUVRIR AUSSI : 
*** Madame Hemingway, de McLain

4 commentaires:

  1. Ohlala, tu me fais bien envie^^je connaissais absolument pas *o* Je vais lire L'étranger pour mes cours...J'espère que j'aimerais, et si j'aime je pense lire celui ci....Il a vraiment l'air bien ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, le style camusien est quand même déroutant...! Surtout dans l'étranger. Mais simple à lire en tout cas. N'hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé quand tu l'auras lu !

      Supprimer
  2. Ma première expérience avec Camus a été une catastrophe. J'ai lu L'étranger facilement, mais je ne l'ai pas du tout apprécié, et sur le coup j'ai été tellement déçue que ça m'a coupé toute envie de renouer avec cet auteur... Mais je retenterai certainement, il ne faut pas rester sur ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprends, c'est particulier... Moi c'est La Peste de Camus qui me donne du fil à retordre ! Pourtant j'ai très envie de le découvrir, mais il me perd à chaque fois au bout de quelques pages...!

      Supprimer

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !