dimanche 19 janvier 2014

Les perroquets de la place d'Arezzo... ou la face cachée de E-E Schmitt !

de Eric-Emmanuel Schmitt

Je suis une sentimentale, moi, et dès lors qu'un bouquin m'est offert avec amour, je l'aime avant même de l'avoir lu...! Si Les perroquets... jouit de cet avantage (merci Sabrina et Julien !), il n'en demeure pas moins un roman objectivement agréable et... surprenant ! Surprenant car si E-E Schmitt nous compte fleurette, il y ajoute sans complexe une copieuse rasade de sexe ! Nous sommes loin du style un peu vulgaire et trivial des fameuses 50 nuances de gris (si j'en crois les nombreuses critiques que j'ai lues), mais tout de même, E-E Schmitt ne mâche pas les mots et les images qu'il nous envoie ! Rencontre avec la face cachée d'un auteur pas si sage...!

Alors qu'une nuée d'oiseaux exotiques anime la place embourgeoisée d'Arezzo, une mystérieuse colombe aux allures de messager distille l'amour parmi ses habitants.

"Ce message, simplement pour te dire que je t'aime. Signé : tu sais qui"

Ce petit morceau de papier jaune intrigue celles et ceux qui le reçoivent, déchaîne les passions, rapproche les corps et fait tomber les masques. Et c'est sans retenue que l'on se glisse dans les histoires plus ou moins troubles de ces Belges endimanchés. C'est avec une curiosité de paparazzi qu'on leur arrache leurs secrets les plus inavouables.

Un roman impudique qui fait débat. Une question notamment, sur toutes les lèvres :  E-E Schmitt ne se serait-il pas abandonné à la facilité du sexe qui fait vendre ? Pour ma part, j'ai aimé le décor, l'écriture, la couleur des personnages, l'intrigue et la chute (beaucoup de choses donc !). Quant à l'ambiance sulfureuse, elle ne m'a pas dérangée. Si je n'avais qu'un reproche à formuler à l'auteur, ce serait sa façon de nous servir tout cuit ce qui mériterait d'être davantage soufflé, murmuré, suggéré. Des personnages complexes - à la limite du cliché pour certains : l'on n'est pas loin de retrouver le scandale DSK - qui perdent de leur mystère dès lors que l'auteur nous en a décrit les différentes facettes. Dommage...

En conclusion, je suis ravie de poursuivre ma découverte d'E-E Schmitt qui reste pour moi un auteur "tout public" certes, sachant néanmoins se renouveler à chaque roman ! A lire prochainement, La part de l'autre. Hâte !

A DECOUVRIR AUSSI :
*** Ulysse from Bagdad, de E-E Schmitt
*** Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La marche à suivre pour poster votre commentaire :
1) Rédigez votre commentaire dans la zone de texte
2) Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo grâce au menu déroulant "Commentaire" -> Nom/URL
3) En cliquant sur le lien "S'abonner par e-mail", vous serez prévenu(e) par mail en cas de réponse
4) Et enfin, publiez !

Le commentaire apparaîtra après modération.

Et surtout, MERCI pour votre visite !!!
A très bientôt !