mercredi 18 juin 2014

De la part de la Princesse morte

de Kenizé Mourad

Oh que j'ai été déçue de ne pas ressentir ce frisson, cette petite flamme dont m'avait tant parlée ma mère et qui permit au roman de Kenizé Mourad de conserver sa place de favoris dans sa bibliothèque, même après toutes ces années ! L'histoire est belle pourtant, la plume experte et la description ultra précise des évènements géopolitiques de l'époque donnent à ce roman un intérêt incontestable. Alors ne me demandez pas pourquoi je suis passée à côté du coup de coeur car je ne saurais vous l'expliquer... C'est sur la fin seulement, à la lecture des 100 dernières pages que j'ai commencé à me prendre de passion pour cette princesse déchue mais ce fut malheureusement un peu trop tard... Quant à vous, n'hésitez pas, tentez l'expérience et venez me donner vos impressions !